A tous les papas fatigués et occupés…

As salamou aleykoum.

A tous les papas.

Pour qu’ils se réveillent.

Avant qu’il ne soit trop tard.


Crédit photo: Bebeabord

Crédit photo: Bebeabord

Papa…

Je t’écris ces mots, parce que je vois ces temps-ci que tu es toujours occupé. J’entends souvent que tu dis à maman ‘je n’ai pas le temps, je suis très occupé, occupe-toi de cet enfant !’. Papa, qu’est-ce que ça veut dire être occupé ? Je te vois souvent devant ton ordinateur en train de travailler ou de jouer. Tu es la plupart du temps avec ton téléphone en main et tu souris tout seul. Tu es aussi avec ta tablette et tu lis des choses que je ne comprends pas. Je viens vers toi pour attirer ton attention, je viens te caresser le visage, je fais semblant de tomber et je dis ‘Aïe!’ pour que tu me consoles, mais tu ne me vois pas… Quand je viens vers toi, tu changes de pièce pour être seul et te sentir bien loin de moi.

Des fois, quand tu rentres du travail, tu t’allonges. Je viens vers toi et te fais un grand sourire, mais tu ne me vois plus papa. Tu dis à maman que tu as besoin de repos parce que tu as beaucoup travaillé et que tu es très fatigué.

Tu sais papa, j’attends toute la journée avec impatience que tu rentres. Maman me dit que tu es au travail et que tu vas rentrer bientôt. Alors je t’attends, et je passe mes journées à jouer avec la joie dans le coeur. Parce que je sais qu’au soir, je vais entendre le bruit de tes clés, le son de tes pas lorsque tu montes les escaliers, que tu déposes ton sac à terre et que tu ouvres la porte. Ce moment-là est un moment magique pour moi. C’est comme si on m’offrait le plus beau cadeau du monde à chaque fois parce que je retrouve l’homme que j’aime le plus au monde. Mon papa. Mais toi papa, tu ne ressens pas la même chose.

Papa, je sais que tu te fatigues beaucoup quand tu travailles. C’est pas facile. Tu dois penser à maman et à moi. Tu as un fardeau sur les épaules. C’est pas facile d’être le papa de la maison. Mais tu sais, maman fait aussi beaucoup de choses pour nous. Tu n’es pas là toute la journée alors tu ne vois pas tous les sacrifices qu’elle fait pour nous deux. Elle prépare à manger, elle nettoie toute la maison et elle me prend toujours à ses côtés et transforme son nettoyage en petit jeu pour que je ne m’ennuie pas. Elle prépare des gâteaux. Elle prépare ma soupe. Elle me fait beaucoup de câlins et de bisous. Elle me caresse les cheveux. Elle prend soin de moi et me fait prendre mon bain. Maman est unique tu sais. Même si elle est très fatiguée, elle joue avec moi et elle ne se plains jamais. Elle me parle souvent de toi. Mais des fois papa, je vois que maman n’en peut plus. Elle est très fatiguée. Tu sais, maman a mal au dos, parce qu’elle travaille beaucoup. Elle porte beaucoup de choses. Papa, je deviens lourd alors maman n’a plus la force dans les bras pour me porter. Elle a mal aux jambes aussi. Et puis, ses belles mains toutes douces sont devenues comme les mains de mamie. Mamie a dit à maman de mettre de la crème, mais elle n’a pas le temps pour elle. Elle fait à manger pour nous, elle lave tout le linge, repasse, range les armoires, lave la vaisselle, sort avec moi pour qu’on prenne de l’air ensemble parce que je m’ennuie à la maison quand on ne sort pas. Et puis, elle prépare des surprises pour toi même si ça fait très longtemps qu’elle n’a pas reçu de cadeau de ta part… Mais toi papa, tu ne vois pas tout ça. Parce que tu es occupé. Très occupé.

Maman m’apprends des choses même en travaillant. J’ai appris à compter jusque trois. Et je connais le nom des animaux. J’arrive à jouer au nouveau jeu en bois qu’elle m’a acheté il y a quelques jours. Et même que je sais dire ‘Allah’! On allait te montrer tout ça hier soir, mais tu étais fatigué. Maman sait faire beaucoup de choses à la fois alors que toi tu ne fais qu’une seule chose : travailler. Je sais papa, tu es très fatigué  et très occupé…

Maman m’apprend ma religion. Elle récite des sourates à voix haute pour que je les entende. Elle met du Coran et ça me permet de l’écouter quand je joue. Ça me repose tu sais papa ? Mais toi, tu ne penses pas à tout ça alors que mon éducation religieuse est ton devoir. Tu as délégué toutes les tâches à maman, même les tiennes. Mais alors papa, à quoi tu sers si maman fait aussi tes devoirs ? Après tout, tu n’es rien d’autre qu’un fardeau pour maman… Tu la blesses souvent, tu cries tout le temps, tu ne l’aides jamais, même tes vêtements tu les jettes par terre quand tu rentres. Des fois tu lèves la main sur elle et malgré tes promesses, tu reportes toujours ce que tu dois faire pour la maison.

Maman est unique papa tu sais. Elle me parle de toi même quand tu n’es pas là. Elle me dit toujours que j’ai de la chance d’avoir un papa comme toi. Que tu es unique. Que tu as un grand coeur. Maman m’a dit que tu es occupé. Même si tu ne joues pas avec moi, que je ne te vois pas beaucoup, elle me dit que tu m’aimes. Papa, c’est vrai ? Tu m’aimes vraiment ? Même si tu es occupé ?

Tu sais, je me rappelle du premier jour où j’ai vu ton visage à l’hôpital. Je n’oublierai jamais la joie dans tes yeux. Ces petites larmes qui coulaient le long de tes joues et que tu disais ‘Alhamdoulillah !’. Ta douceur. Tes petites grimaces que tu faisais pour me faire rire. Les petits jeux que tu jouais avec moi. Les cadeaux que tu m’avais acheté. Ou même les fois où tu aidais maman pour me faire prendre mon bain.

Papa, j’aimais beaucoup quand tu me mettais sur tes genoux et que tu me caressais le ventre. J’avais très mal au ventre à cause de mes crampes. Tes grandes mains, tes mains toutes douces me faisaient du bien tu sais… J’avais très mal au ventre et tu étais à mes côtés.

Papa, j’ai remarqué que tu t’es éloigné de maman et de moi ces derniers temps.

Tu sais papa, j’ai besoin que tu joues avec moi. J’ai besoin de te connaître en vrai. Je ne veux pas te connaître à travers les mots et les yeux de maman. J’aimerais bien passer plus de temps avec toi. Je sais que ton travail compte beaucoup pour toi. Plus que maman et moi. Mais tu sais, j’ai besoin de toi papa. Maman a aussi besoin de toi. Nous avons tous les deux besoin d’amour mais je crois que tu n’as plus d’amour à nous donner.

Tu sais papa, l’autre jour, je t’ai vu dans mon rêve. Je me suis réveillé en pleurant la nuit. J’ai crié ‘papaaaa !’ parce que j’avais besoin de ton parfum, de ta chaleur, de tes grandes mains pour me consoler. Tu es l’homme le plus fort pour moi. Tu es le meilleur papa pour moi. J’ai entendu maman t’appeler pour me consoler mais tu as crié et j’ai eu très mal au coeur papa. Tu sais, je n’allais pas pleurer beaucoup. Je te promets. Je voulais juste que tu viennes près de moi. Je ne sais pas encore parler, parce que j’ai été créé comme ça. Mais je ressens et comprends beaucoup de choses. Et là, j’ai compris que tu ne m’aimes plus comme avant.

Papa, j’ai entendu quand tu as dit à maman ‘je n’ai pas la patience que tu as pour m’occuper de cet enfant’. Mais papa, pourquoi as-tu la patience pour passer du temps avec tes amis ou parler avec eux des heures au téléphone. Pourquoi as-tu la patience pour travailler des heures devant un écran durant toute la nuit ? J’ai vu que tes yeux sont rouges après parce que tu es fatigué. Papa, repose tes yeux en jouant avec moi. Je suis triste de te voir comme ça. Tu veux jouer un peu avec moi papa ?

Papa, je sais que tu as besoin de calme à la maison. Mais tu sais, je suis encore un bébé, un enfant. Des fois, j’ai mal ou besoin de quelque chose. Alors, je pleure ou je crie. Je suis désolé papa. Je n’arrive pas à me contrôler. Maman me dit que je dois pas faire de bruit parce que tu travailles et que tu es occupé. J’essaye de contrôler mes cris. Mais c’est difficile. Des fois, je n’y arrive pas. Mais papa, pourquoi es-tu toujours occupé ?

Hier tu m’as fait mal au bras tu sais quand tu m’as tenu et a crié à maman ‘tiens cet enfant ! La seule chose que je veux, c’est le silence !’ J’arrive pas papa. Je suis désolé… Mais promis, la prochaine fois, je vais essayer de parler moins fort.

Papa, tu me manques…

Je t’aime beaucoup, même si tu ne m’aimes plus aussi fort que les premiers jours.

Bientôt je serai grand(e) et tu ne pourras plus me prendre sur tes genoux, ou me serrer dans tes bras comme avant. Tu n’auras peut-être plus la possibilité de me caresser les cheveux. Tu ne pourras plus me tenir par la main et me promener. Ou même me tenir dans tes bras et faire des jeux avec moi. Tu ne pourras plus t’asseoir à mes côtés et faire des puzzles, jouer à cache-cache avec moi. Tu ne pourras plus faire des coloriages avec moi. Tu ne pourras pas me chatouiller et me faire rire. Tu sais, tout ceci ne dure que quelques années. Je ne demande pas grand chose… Mon rêve était seulement de profiter de chaque jour que nous pourrions passer ensemble. Mais mon rêve ne s’est pas réalisé.

Papa, tu sais, quand je serai grand(e), je vais me marier. Et puis, je ne sais pas si je te verrai aussi souvent qu’aujourd’hui. Tu sais papa, quand je serai grand(e), je serai très occupé(e). Mais même si je suis occupé(e), je viendrai te voir. Je te ferai des grands sourires. Je te serrerai dans mes bras. Je te ferai des bisous. Et je t’appellerai tous les jours. Parce que j’ai besoin d’entendre ta voix. Et même si ton absence m’a fait souffrir, je ne te ferai pas souffrir en retour. Tu as toujours été là, sans vraiment être mon papa.

Papa,… Tu es là, mais tu me manques comme si tu n’étais pas là.

J’ai besoin de toi papa.

Réveille-toi papa, avant qu’il ne soit trop tard.

Ecrit par : Oum Soumeyya

Publicités

7 réflexions sur “A tous les papas fatigués et occupés…

  1. salam, je viens de découvrir ton blog, et je commence par cet article que je ne peux m’empêcher de commenter car il ressemble bcp à mon quotidien … enfin mes enfants ! et celui de bcp de soeurs malheureusement…. qu’Allah nous donne la patience, se marier et avoir des enfants, dans la réalité c’est pas ce qu’on s’imagine et s’occuper d’enfants demande de l’implication, surtout quand ils sont petits ils nous prennent bcp d’énergie mashAllah !! qu’Allah nous guide, qu’il nous donne la patience avec nos maris, petit à petit ils vont s’apercevoir que leur vie d’homme ne lui appartient plus complétement et que leur responsabilité repose sur leur foyer inchAllah dont la mère est le pilier. Khayr inchAllah!

  2. Pingback: A toutes les mamans qui n’ont pas le temps de s’occuper de leurs enfants | Oum Soumeyya

  3. Esselamu Aleykum. J’ai été trés émue à la lecture de ton texte. Je penses que tu as pu exprimer ce que les enfants veulent nous dire!

  4. Esselamu Aleykum. J’ai été trés émue à la lecture de ton texte. Je pense que tu as trouvé les mots pour exprimer ce que les enfants veulent nous expliquer! Merci encore car cela nous permet de nous rendre compte de nos erreurs en tant que parents.

Laissez un commentaire, partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s