Conseils aux belles-filles (3)

Crédit photo: a little mercerie

Crédit photo: a little mercerie

(…suite)

Sache ma soeur que beaucoup de soeurs ont décidé de divorcer à cause de problèmes qui n’en sont pas vraiment, et parmi ceux-ci, les soucis qu’elles auraient eu avec leurs belles-mères. Croyez-vous qu’il est facile d’éduquer un enfant seul, sans père ? Après cet article, j’espère que vous vous ferez les promesses suivantes :

  • ne pas vous disputer avec votre époux à cause de bêtises.

  • Ne pas vous soucier et être obsédée par des détails comme des paroles et mots que telle ou telle personne aurait dite.

  • Ne JAMAIS blesser votre époux à cause d’autres personnes de la famille ou non.

  • Ne jamais calculer ce que vous auriez reçu ou non comme cadeau pour votre mariage de la part de votre époux ou de votre belle-famille. Ne comparez jamais ce que votre/vos belles(s)-soeur(s) auraient reçu, ou même ce que votre propre soeur recevra pour son mariage ou durant son mariage. A chacun, Allah a octroyé une subsistance. Il ne sert à rien de vivre constamment avec des blessures du passé basée sur ce bas-monde et des calculs interminables de biens de ce bas-monde. Ceci est fatiguant pour vous, votre esprit, votre coeur et votre époux.

  • Ma soeur, ne fait jamais de ‘complot’ derrière le dos de ton époux en faisant des manigances avec ta belle-mère. Si ton époux prend une décision, et que tu n’es pas d’accord, discutes-en avec lui, mais jamais devant ses parents. Ne te plains jamais de ton mari devant tes beaux-parents. Ton époux n’est plus un enfant. Il mérite le respect. Surtout devant ses parents. Les problèmes de couples, c’est à la maison qu’il faut les régler, entre couple et nulle part ailleurs.

  • Ma soeur, si tu as une belle-mère qui parle sans cesse dans ton dos et rapporte tous tes propos et gestes à ton poux, sois patiente. Ne rouspète pas. Au contraire, comporte-toi tellement bien avec elle que ton époux verra que tu n’es pas la personne fautive dans l’histoire. Les hommes voient certaines choses mais ne le disent pas. Sache que ton époux ne rabaissera jamais sa maman devant toi, même s’il est conscient de la situation. Tu seras gagnante. A ses yeux ,tu seras une femme patiente qui mérite du respect. Crois-moi.

  • Ne tire pas de conclusions sur les significations sous-entendues de tout ce qui est dit. Ceci est une autre clé de la réussite de cette relation. Certaines belles-filles ne côtoient pas beaucoup leur belle-mère. Il ne leur est pas difficile d’avoir une bonne relation avec celle-ci. Cependant, les belles-filles qui vivent avec leur belle-mère seront plus éprouvées dans ce domaine. Lorsqu’il y a une chose que tu n’aurais pas comprise concernant ce que ta belle-mère t’aurait dit, demande le lui directement : ‘Maman, tu as voulu dire cela ? Parce que moi j’ai compris ceci.’ Il ne sert à rien de se rendre malade avec ces choses qui se répéteront interminablement dans ta tête. Va droit au but et tu te sentiras mieux. Les malentendus sont la nourriture de Cheytane le maudit pour semer le trouble. Fais attention à cela.

  • Pour les soeurs qui vivent avec leur belle-mère, faites un genre de contrat oral (ou même écrit, pourquoi pas?) dans lequel vous trouverez un équilibre. Par exemple, il y aura des jours où votre belle-mère aura des visites de ses amies. Discutez avec votre belle-mère pour lui dire que ses amies sont toujours la bienvenue, mais que vous n’aurez malheureusement pas toujours la possibilité de leur faire des préparatifs, même si vous auriez bien voulu, parce que vous avez d’autres responsabilités comme vos enfants, votre époux, vos responsabilités religieuses. Dites-lui que vous comprenez qu’elle aime que vous soyez présente, mais que vous avez aussi des choses à faire.

  • Lorsque ton époux et toi avez des problèmes que vous n’arrivez pas à résoudre entre vous, ne donnez jamais à ta belle-mère le rôle d’arbitre. Ce serait dommage pour elle de lui octroyer cette lourde tâche puisqu’à la fin, c’est elle qui sera vue comme ‘la méchante injuste’. Réglez votre problème comme des adultes en face à face avec ton époux. Ne lui demandez jamais :’Qui d’entre nous a raison maman ?’

  • Concernant les belles-mères et belles-filles qui cohabitent : le plus grand problème est l’intimité avec le mari. Lorsque le couple a eu un rapport, ils auront du mal à se rendre à la salle de bain en tout tranquillité pour faire leurs grandes ablutions. Beaucoup de couples ont cette honte en eux. Et à cause de cela, des épouses refusent l’invitation de leur mari au lit. Alors que ceci est interdit en islam. Une femme ne peut pas refuser la demande de son époux sauf pour raison valable. Sache ma soeur que si ta belle-mère remarque que vous prenez un bain, plus tard, ce sont tes enfants qui vont grandir et remarquer que vous prenez un bain. Ceci sera une torture pour toi et ton époux de ne pas trouver un compromis. Il n’y a pas de honte à cela. Ceci est une chose normale : un couple a des rapports. Si tu as peur que ça se sache, sache que ta belle-mère sait cela. Elle aussi a été mariée ; elle sera tolérante, ne t’inquiète pas. Beaucoup de couples qui vivent avec la belle-mère sont en dispute à cause de cela. C’est devenu une frustration. C’est en discutant que vous surmonterez ce ‘problème’. Sinon, vous vous empoisonnerez la vie. Ceci est primordial pour l’équilibre du couple. Et c’est même la base du couple. Si vous avez des problèmes dans ce domaine, ceci influencera toute votre vie de couple.

  • A toutes mes soeurs qui cohabitent avec leur belle-mère, sachez qu’à côté de la difficulté de vivre avec une belle-mère, il y a aussi des facilités. Vous pouvez partagez les tâches ménagères; si vous avez/quand vous aurez des enfants, elle s’occupera de ceux-ci, ceci vous allégera votre travail. Lorsque tu sors avec ton époux, elle pourra garder l’enfant. Si vous êtes malades, vous aurez une maman pour vous chouchouter à vos côtés et pareil pour elle : vous la garderez et vous occuperez d’elle inchaAllah.

  • Ne vous sentez pas obligée de mal vous comporter avec votre belle-mère. Ceci n’est pas une règle.

(à suivre…)

Travail réalisé par Oum Soumeyya

Source: Conseils tirés des petites histoires racontées par MERASLI Sema sur la relation belle-mère / belle-fille, de son livre ‘Gelin-Kaynana iliskilerini tatliya baglayalim‘, aux éditions Hayat. Année de publication: 2013. Langue: Turc. Nombre de pages: 205. Qu’Allah la récompense pour ce travail.

Publicités

4 réflexions sur “Conseils aux belles-filles (3)

  1. As salam alaykoum .
    Tout ce que tu as dit mais est juste mais dans la réalité parfois cela n’est pas facil surtout quand tu vis avec elle et surtout quand il est impossible de mettre les choses a plat gentillement car d’une part elle pars pleurer auprès de son fils et donc créée des conflits mais en plus son fils n’accepte même pas l’idée que sa mère doive aussi y mettre du sien. Et ça c’est du vécu. Personnelllement je ne la supporte plus . Un petit souci avec elle et mon mari est capable se me dire prend tes affaires et dégage. C’est ce qui a en partie motive mon depart. Inshaa ALLAH .

    • Wa aleykoum selam wa rahmatoullah ma soeur,

      Oui, je te comprends. Tu te dis ‘tous ces conseils, c’est bien beau, mais la réalité est différente’. Le problème, c’est la communication. Si la belle-mère ne pleurait pas mais te disait directement ce qui ne va pas; si le mari écoutait sa maman et venait vers toi pour demander aussi ta version des faits, et si la belle-fille osait partir derrière sa belle-mère et lui mettreu ne main sur l’épaule et même pour du faux lui demander pardon ‘Maman, je suis désolée de t’avoir blessée, excuse-moi’. Je sais, c’est dur, mais pour sauver le couple, il faut faire des sacrifices. Et puis, le meilleur: séparer les maisons lorsque les moyens financiers le permettent. Si la belle-mère a d’autres enfants, qu’elle passe quelques semaines chez eux, chacun leur tour. La base de tout cela, c’est le crainte d’Allah. Si cette foi et cette crainte n’est pas là, tout peut se faire et une personne sera capable de tout. Qu’Allah protège les couples de tous les troubles.

  2. As salam alaykoum.
    On en arrive toujours a la meme conclusion. Plus tu crains ALLAH et plus tu seras juste , droit, respectueux…envers ton prochain (belle mère , voisins , collègue etc) . Aujourd’hui le problème c’est qu’on sait tous que la vie n’est pas simple, on est tous éprouves mais beaucoup ne s’arment pas c’est a dire ne cherchent pas a se remettre en question , a éduquer leur nafs. Le problème c’est que moi je suis dans cette logique , je fais des erreurs mais al hamdoulillah j’essaye de m’ameliorer . Mais quand tu te retrouve en face dune personne qui n’essaye pas d’avancer par rapport au din , qui ne médite pas , qui subit sans se rebeller contre sa nafs, qui agit avec passion …..et bein on tourne en rond . Je suis devenue impatiente face a certaines choses . on devrait tous vouloir la même chose s’ameliorer pour devenir meilleur pour ALLAH . en fin bref Baaraka ALLAHOU fik pour ta réponse. Inshaa ALLAH que Dieu nous facilite tous autant que nous sommes belles mères belle fille homme femme enfant .

Laissez un commentaire, partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s