Belle-mère – belle-fille : une relation sensible

Crédit photo: A Little Market

Crédit photo: A Little Market

As salamou aleykoum mes chères lectrices ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une chose qui concerne beaucoup de personnes : la relation belle-mère – belle-fille. J’avoue que j’ai beaucoup réfléchi avant d’écrire cet article puisqu’il est très difficile d’aborder un thème sensible sans blesser l’une ou l’autre personne. Mais finalement, j’ai tout de même fait le pas et me suis jetée à l’eau.

Tout d’abord, précisons que toute belle-fille n’est pas la première belle-fille de la planète et aucune belle-mère n’est la seule et unique belle-mère de l’univers. Tout comme le mariage qui existe depuis la nuit des temps, ce lien compliqué est également une épreuve depuis des générations pour les deux côtés.

Certaines s’entendent très bien avec leur belle-mère, d’autres ‘bof bof’, et pour d’autres la relation est catastrophique.

Déjà, parlons du commencement. Le pourquoi du comment. Aux débuts, généralement, tout se passe bien et même mieux que prévu. Des sourires, des fous rires entre deux femmes qui apprennent à se connaître et qui sont sincères dans leurs propos. La peur de blesser est là, cependant, comme c’est le début, tout est rose bonbon. Les visites chez les beaux-parents sont régulières, très régulières, peut-être même trop régulières. Le beau-père est celui qui est souvent retiré, les hommes sont intelligents, ils préfèrent ne pas trop se mêler à ces choses-là, et ils ont peut-être raison.

La belle-mère et la belle-fille essayent de découvrir leurs points en commun. Elles se complimentent réciproquement. La belle-fille ne va jamais chez sa belle-mère les mains vides : toujours un cake, un gâteau, ou même un repas préparé l’accompagnent pour ses visites. Malgré les ‘pas besoin, t’inquiète’ de son époux, la belle-fille se rend compte de la grandeur de ce geste. Le but étant de gagner des coeurs, pour l’amour d’Allah.

Puis, le rose bonbon s’éclaircit. Progressivement, on se rend compte que tout n’est pas si rose. Les visites trop rapprochées commencent à fatiguer les jeunes mariés. Ils veulent commencer leur vraie vie, avoir leur intimité. Ne plus être les nouveaux de la famille. Surtout la belle-fille qui aimerait être la reine de son foyer, y rester le plus possible. Ça fait tellement longtemps qu’elle attend ce moment qu’elle aimerait savourer chaque instant.

Le rose bonbon change de couleur de temps à autre. Sans l’époux, la belle-fille rend visite à sa belle-mère, pour lui faire plaisir. Et ça lui fait plaisir à elle aussi.

De temps à autres, les petits ‘pics’ ne sont pas absents. La comparaison entre l’autre/les autres belles-filles n’est pas inexistantes. Celles-ci se produisent même souvent. Mais bon, elle essaye d’oublier, et se dit que ce n’est pas grave, même si au fond d’elle, ça la blesse un petit peu à chaque fois.

Toutes sortes de choses arrivent dans cette relation. Étant uniquement belle-fille, j’écris en prenant le point de vue d’une belle-fille. Les belles-mères qui lisent cet article peuvent écrire leur point de vue en commentaire. Ceux-ci sont les bienvenus. Elles nous éclairciront sur le mystérieux de cette relation ou même ‘l’indéchiffrabilité’ des souhaits, demandes et attentes des belles-mères. Ça pourra aider et être un coup de pouce pour toutes les belles-filles qui liront cet article inchaAllah.

Différentes situations se présentent donc à nous :

  • Une belle-mère qui veut démontrer qu’elle est la première femme qui a une place dans le coeur de son fils. A chaque occasion, elle ne ratera pas le plaisir de le démontrer.

 

  • Une belle-mère qui, malgré tout le bien que vous lui faites, mettra en avant les bienfaits et les qualités de l’autre belle-fille. Cependant, elle ne fera pas de même devant l’autre belle-fille, pour différentes raisons: barrière linguistique, barrière culturelle ou autre. On m’avait raconté qu’une belle-mère racontait sans cesse la même histoire à sa belle-fille concernant son autre belle-fille: un morceau de banane tombé à terre qu’elle avait mangée, et ceci avait surpris la belle-mère. Depuis, c’est devenu une sorte de légende à raconter de mère en fille.

 

  • Une belle-mère qui vous lancera des pics, sur un cadeau que vous avez supplié votre mari pour qu’il le lui achète, puisque les hommes ne sont pas très habitués à acheter des cadeaux et le jour où elle le porte, elle fait mine de parler à votre enfant en lui disant : ‘c’est papa qui l’a acheté’

 

  • Une belle-mère qui vous dit ouvertement ‘ce n’est pas toi que je voulais pour mon fils. Mon fils méritait une meilleure que toi.’

 

  • Une belle-mère parano qui pense que vous lui voulez du mal. Une belle-fille a souffert de cela lorsqu’elle est partie en voyage avec son époux et sa belle-mère. Celle-ci, touchée par l’absence de son époux, était persuadée que sa belle-fille voulait salir sa réputation aux gens de l’hôtel. Comme quoi, il y a de tout pour faire un monde.
  • Une belle-fille qui nettoie la maison de sa belle-mère, lui prépare des repas et autres sans rappeler tous ces bienfaits pour qu’Allah s’en rappelle le Jour de la Résurrection et malgré toutes ces bonnes choses, une belle-mère qui ne s’en rend pas compte.

 

  • Une belle-mère qui vous dit que vous parlez trop de religion et puis lorsque vous n’en parlez plus, qui attend de vous que vous en parlez puisqu’elle se rend compte que c’est le seul point en commun que vous avez.

 

  • Une belle-mère qui dit,devant vous, concernant la belle-fille d’une amie à elle qu’elle est une ‘belle-fille en or’.

 

  • Une belle-mère qui habite à quelques mètres de chez vous qui ne vous rend jamais visite. Si vous n’y allez pas, elle ne viendra pas par paresse, par peur de déranger, ou sans raison particulière malgré les longues journées qu’elle a devant elle et malgré ses petits-enfants qui lui manquent énormément.

 

  • Une belle-mère avec qui vous vous comportez comme si vous étiez sa fille. Vous écoutez ses problèmes, partagez ses tristesses. Et puis, un jour vient où elle vous dit ‘je t’ai vue comme ma fille mais toi, tu ne m’as jamais vue comme ta mère’. Et ce, malgré tous les sacrifices que vous faites pour elle.

 

  • Une belle-mère qui, sans raison, a des changements d’humeur qu’elle justifie par ‘je n’ai rien contre toi, ceci me concerne, ne t’inquiète pas’. Et en tant que belle-fille, vous êtes naturellement affectée. Vous vous remettez donc en question.

 

  • Une belle-mère qui voit uniquement les choses de son point de vue et qui se montre sans cesse comme étant celle qui est blessée, mais qui ne comprend pas qu’une belle-fille peut aussi être blessée. Elle voit les choses uniquement de son point de vue mais oublie que l’autre a aussi un coeur, des pensées et des choix.

 

  • Une belle-mère qui ne sait pas partager son fils.

 

  • Une belle-mère qui vous ‘menacera’ ou se comportera très mal envers vous durant les 5 minutes d’absence de votre époux.

 

  • Une belle-mère qui vante les mérites des autres, et lorsque vous lui achetez un cadeau, ne prend pas la peine de l’utiliser malgré le besoin qu’elle a de cette chose, même pour vous faire plaisir.

 

  • Une belle-mère qui accorde trop d’importance aux détails jusqu’à en pourrir sa vie et celle des autres.

 

  • Une belle-mère qui comprend les choses comme elle le veut malgré les explications qu’on lui donne.

 

  • Une belle-mère ouverte à une autre culture complètement différente de la sienne, mais fermée à une culture qui ressemble à la sienne.

 

  • Une belle-mère prête à vous effacer uniquement pour un mot que vos lui auriez dit, alors que ce mot n’a pas du tout le sens qu’il a dans son vocabulaire à elle, malgré les excuses que vous lui présentez en public pour le malentendu.

 

  • Une belle-mère qui vous lance des pics sur votre pratique religieuse du genre ‘je ne porte pas un foulard noir de peur de noircir l’intérieur de mon époux’, et bien d’autres choses.

 

  • Une belle-mère qui tire des conclusions sur la réaction de sa belle-fille face à un événement et retourne toujours les choses sur elle-même, du genre ‘si j’avais été dans cette situation-là, elle aurait réagi comme ça avec moi’ et ce genre de suppositions, pour aller jusqu’à dire à sa belle-fille ‘je suis sur la point de perdre ma confiance en toi’

 

  • Une belle-mère qui ne vous complimente jamais de peur que vous tombiez dans l’orgueil.

 

  • Une belle-mère qui critique votre hijab ou même la couleur de vos vêtements en vous disant ‘En s’habillant comme ça en noir, nous faisons peur aux gens’. Ou encore ‘pourquoi tu portes ça ?’ (le ‘ça’ désigne ici la tenue islamique).

 

  • Une belle-mère qui aime s’isoler, rester seule, sans donner d’explication particulière sur ses absences, qui peuvent amener sa belle-fille à tirer des conclusions blessantes.

 

  • Une belle-mère qui comprend tout à sa façon et qui ne veut rien entendre des explications de sa belle-fille.

 

  • Une belle-mère qui aime raconter ce qu’elle a fait ou mangé avec d’autres personnes uniquement pour rendre sa belle-fille jalouse qui ne l’est pas du tout, mais qui est blessée par les mauvaises intentions de sa belle-mère. Du genre : ‘Nous avons bu un café dehors avec telle personne, c’était trop bien’ (lol!).

 

Peut-être que les belles-mères se demandent pourquoi leur belle-fille ne lui rend pas souvent visite, peut-être qu’elles se demandent pourquoi leur belle-fille ne l’appelle pas malgré qu’avant elle l’appelait très souvent (et même plus que son époux) en la considérant comme sa maman. Mais après certains événements vécus, une belle-fille change et prend des résolutions. Une belle-fille a également un coeur. Personne n’a le droit de la rendre malheureuse. Personne n’a le droit de lui faire passer des messages avec des sous-entendus. Une belle-fille a d’ailleurs le droit de répondre à ceux-ci sur le moment-même. Qu’elle n’hésite pas à le faire afin de mettre les points sur les i dès le début pour éviter que cela devienne systématiquement une arme et une habitude pour la personne en face d’elle (dans ce cas, sa belle-mère).

Les belles-filles se doivent de respecter certaines règles avec leur belle-mère. Il est important d’être gentille avec sa belle-mère, de ne pas la blesser. Chaque fois que vous lui rendez visite, essayez d’y aller les mains remplies parce que des parents, ce sont des personnes importantes. Et le plus important, ce sont les parents de votre époux. Cependant, malgré tout le bien que vous lui faites, si elle ne s’en rend pas compte et persiste à vous comparer à son autre belle-fille, malgré que vous êtes celle qui est toujours à ses côtés dans ses moments difficiles, alors exprimez votre mécontentement. C’est dommage de dire ça, mais certaines belles-mères brisent cette relation de leurs propres mains.

Le mieux, pour les belles-filles qui sont dans cette situation-là et ont des tensions avec leur belle-mère :
rendre visite à votre belle-mère une fois toutes les deux semaines, et toujours avec votre époux. Jamais seule pour éviter tout conflit et dans le cas où il se passe quelque chose, votre époux soit présent pour vous défendre. Ceci, pour remplir mon devoir de belle-fille et faire ‘acte de présence’. Faites-le pour Allah et pour votre époux.

Même si Satan le Maudit vous empêchera de faire ceci : offrez-lui un cadeau, même rarement. Elle l’utilisera peut-être pas, même si vous lui offrez un service d’assiettes dont elle a besoin et qu’elle ne l’ouvre pas, ça vous blessera, mais Allah connaît vos intentions. Allah est Juste. Ici, faites-le juste pour Allah. Allah vous le rendra, n’en doutez pas un instant.

Même rarement, proposez à votre époux qu’il achète un gâteau ou une fleur pour sa maman. Les hommes ne se rendent pas forcément compte de la beauté de ce geste. Il vous dira peut-être : ‘Pas besoin, laisse tomber’, mais au moins, vous aurez fait le pas. Allah aura vu vos efforts. Et puis votre époux sera témoin des efforts que vous fournissez.

Lorsqu’elle vous rend visite, même si ça fait très longtemps qu’elle n’est pas venue : accueillez-la avec un grand sourire. Elle préviendra sans doute votre époux avant de vous rendre visite. Préparez vite un bon cake. Ça lui fera plaisir. Parlez avec elle comme si rien ne s’était passé. Demandez-lui si elle va bien, posez-lui des questions sur sa santé. Et encore et toujours, faites-le pour Allah.

Et un dernier conseil: ne voyagez jamais avec votre belle-mère. Surtout si ce voyage est de longue durée. Sauf si celle-ci est très âgée et que vous n’avez vraiment pas le choix. Dans le cas contraire, expliquez calmement et avec douceur vos raisons à votre époux. Il vous comprendra avec l’aide d’Allah. C’est un conseil d’une soeur qui vous aime en Allah ))

Note : Cet article n’a surtout pas été écrit pour mettre de l’huile sur le feu. Pas du tout. Si les belles-mères le lisent, j’aimerais juste qu’elles pensent à ce qu’elles ont peut-être vécu avec leur propre belle-mère et ne commettent pas des erreurs similaires. Qu’elles essayent uniquement de comprendre leur belle-fille, ça sera un grand pas pour elle.

Sans oublier : une belle-mère sera toujours une belle-mère et une belle-fille sera toujours une belle-fille. Certaines belles-mères peuvent attendre de leur belle-fille qu’elle prenne la place de leur fille, que ça soit ‘comme avec sa fille’,… Cependant, ceci se produira uniquement jusqu’à un moment donné. Puisque la belle-mère ne sera jamais votre vraie mère avec laquelle vous avez vos petits secrets, des tuyaux mère-fille,… Et une belle-fille sera toujours une belle-fille et non votre fille : vous ne pourrez pas lui parlez de la même façon qu’avec votre fille, certaines choses que vous dites à votre fille pourront blesser votre belle-fille, et des choses que vous aimez faire avec votre fille ne plairont peut-être pas à votre belle-fille.

La règle d’or pour cette relation très sensible qui tient sur un fil : ne jamais insulter et ne jamais hausser la voix. La roue tourne comme on dit. Ce que vous faites à votre belle-mère vous reviendra (tôt ou tard) avec votre propre belle-fille. Et ce que vous faites à votre belle-fille, Allah vous le rendra en bien si vous êtes dans le bon et en mal si vous êtes dans le mal.

Qu’Allah vous garde mes soeurs ! Qu’Il nous aide à surmonter les difficultés du quotidien et qu’Il empêche Satan le Maudit de semer le trouble dans cette relation qui est suffisamment sensible.

Ah oui, j’oubliais: votre belle-mère est celle qui a mis au monde l’homme que vous aimez. Rien que pour ça, vous lui devez le respect.

Ecrit par : Oum Soumeyya

Publicités

18 réflexions sur “Belle-mère – belle-fille : une relation sensible

  1. salam aleykoum oukhti, barak Allahou fik pour ce beau rappel, o combien utile.
    Au sujet du point: une belle mere qui ne sait pas partager son fils… en tant que belle fille, je souhaiterais ajouter: une belle fille qui ne sait pas partager son mari, car tt comme la belle mere peut vouloir etre la seule femme ds la vie de son fils, cela arrive aussi de la part des epouses et puis n’oublions pas que nos maris n’ont pas commence a vivre le jour de notre mariage, au sens conjugal oui, pas pour le reste et s’il y a des choses a ameliorer, cela ne se fait pas en un clin d’oeil. Soyez indulgentes avec nos belle meres car tt comme le fosse des generations peut provoquer des malentendus, froissements et autres, les differences de religion, culture, langue, education, vecu etc etc aussi.
    Qu’Allah nous accorde la patience et de faire de nos foyers des havres de paix.
    Et pour les epoux, evitez ou au moins enjolivez la phrase, ah ma mere elle le fait pas comme ca, je lui telephone pour savoir comment elle fait???, ma mere elle aurait pas reagi comme ca ou dit ca etc etc car multiplier par xxxx, ca peut etre tres decourageant voire devalorisant et cela pourrait attiser le « dossier belle mere »)),votre epouse fait de son mieux tt comme l’a fait votre mere au debut de son mariage, lorsqu’elle le souhaitera, elle demandera elle meme l’avis de votre mere et puis surtt votre epouse n’est pas et ne sera pas le clone de votre mere….
     » Doucement avec les perles de cristal » (les femmes)

  2. Esselamou aleykoum!

    Bien qu’il puisse être écrit avec les meilleures intentions, il s’agit d’un article qui doit être difficile à lire de la part d’une belle-mère :)

    La relation belle-mère/belle-fille est une relation sensible, comme tu le dis si bien. Un faux pas peut aboutir sur des choses que l’on n’aurait jamais imaginé. Cela est du aussi bien aux préjugés qui sont présents dans notre inconscient, qu’à la relation quelque peu « faussée » que l’on se sent obligé d’entretenir dans les débuts. Chaque partie croit donc connaître l’autre, mais il s’agit d’un leurre. Inévitablement, la relation semble s’effriter avec le temps. Or, les choses auraient pu être ainsi dès le début.

    Dans tous les cas, un être qui est cher aux deux parties unit ces deux femmes. La communication est sans aucun doute le mot-clé de cette relation; sans toutefois attendre de se faire comprendre du premier coup.
    Comme pour les époux qui apprennent à s’apprivoiser, la belle-mère et la belle-fille se doivent de s’apprivoiser. Même si cela ne se fait pas avec une réelle envie, cela est nécessaire afin de tisser un lien qui puisse perdurer malgré tout. Ne le fait-on pas avec notre mère? ;)

    En effet, il arrive que notre mère nous blesse et nous oublions rapidement la situation. Dans le sens inverse, il arrive que nous la blessions, mais elle oublie ce qui s’est passé. L’amour qu’entretiennent mère et fille est suffisamment fort pour oublier ces évènements malencontreux. Peut-être faudrait-il tenter d’atteindre cet idéal avec sa belle-mère?

    • Salamalaykum, comme tu le dis, en effet, l’article est dur à lire pour une belle mère, on dirait qu’on a tous les défauts, mais que dire quand c’est la belle fille qui ne joue pas son rôle ? excusez moi mais il faut faire la part des choses

      • Wa aleykum selam wa rahmatoullah ma soeur Khawla, non bien sûr, les belles-mères n’ont pas tous les défauts. Comme je l’ai dit dans l’article, ça serait bien qu’une/plusieurs belle(s)-mère(s) nous écrive(nt) son/leur point(s) de vue parce qu’ici, comme je l’ai osuligné, le point de vue adopté est celui de la belle-fille. Ca serait très intéressant d’avoir le point de vue d’une belle-mère, puisqu’il y a des choses que nous ne pouvons pas comprendre.

        Qui serait partante? contactez-moi à l’adresse suivante: oumsoumeyya@outlook.com

  3. Salam aleikoum ma soeur en Allah,
    Je viens de découvrir ton blog il a deux jours et j’en suis vraiment heureuse car c’est rare de trouver des conseils basés sur la bonne compréhension de l’Islam et donnés avec pondération et amour pour Allah. Allah ijazik bi khir.
    Je me suis beaucoup reconnue dans ton article… Je sais la tristesse qu’on ressens quand au début on a rêvé que sa belle-mère soit mieux que sa propre mère, surtout si on a pas connu une maman musulmane. Et idem pour la belle-soeur. Mais malheureusement j’ai compris aussi qu’une belle-mère reste une belle-mère. Ce qui gâche les relations c’est quand l’une ou l’autre sans s’en rendre compte a un sentiment de supériorité. Qu’elle avait bien mieux élevé ses enfants, qu’elle avait su bien mieux gérer les difficultés de la vie, que nous on ne fait quasiment rien comme tâches ménagères sans savoir qu’on peut souhaiter ne pas trop exagérer dans les tâches ménagères pour avoir du temps pour apprendre sa religion et aider sa Oumma… On ressent de la tristesse à cela car on se sent parfois nulle et on sens que la mère musulmane dont on avait rêvé on la trouvera inchALlah au Paradis…
    Mais malgrè tout comme tu l’as dit, c’est elle qui a pris soin de notre mari jusqu’à son mariage, c’est elle la mère qu’ALlah ta3ala a honoré dans le Coran, elle a aussi tant de qualités, et pour le visage d’Allah ta3ala et pour battre Satan on doit tout faire pour garder des relations cordiales avec elle, même si ça passe nécessairement par une prise de distance.
    Ecrit par ta soeur qui vis avec belle-mère et belles-soeurs et qui sait de quoi elle parle tout comme toi ;)
    Oum AbdelHadi

    • Wa aleyki selam wa rahmatoullah wa barakatou ma soeur Oum Abdelhadi,

      Qu’Allah t’aide et qu’Il éloigne Cheytane le Maudit de votre relation belle-mère belle-fille. Qu’Il te récompense pour chaque effort que tu fournis pour ton amour pour Lui.

  4. salam jazaki Allah okhayran pour ce blog.
    voilà j’ai sentie le besoin d’intervenir : je suis pas encore marier, j’ai une bonne relation avec ma belle mère … elle veut qu’on vive ensemble moi, mon mari sa tante et elle dans la même maison. Mes parents ne sont pas très d’accord pour ça mais je me dis qu’avec de la patience et de la foi ça devrait aller.
    Après tout ce que j’entends dire sur la relation belle mère et belle fille , j’ai une certaine peur et une appréhension soubhana Allah.
    vos conseils, vos réponses aider moi bi idni Allah jazakoum Allah okhayrane pour vos réponses.

    • Wa alaykoum selam!
      Je me permets de répondre à votre question. A vrai dire, la relation entre une belle-mère et une belle-fille ne reste pas toujours stable. Comme toute relation, elle va évoluer avec des hauts et des bas. Ce sera également le cas avec votre futur époux. Toutefois, il faut savoir que vivre ensemble avec une personne est autre chose qu’avoir une bonne relation en la voyant de temps à autre.
      Vivre avec votre belle-mère signifie ne pas avoir d’intimité au niveau de votre couple ou alors ce sera limité à la chambre à coucher. Vous ne pourrez vous retirez dans votre chambre quand vous le désirez, vous ne pourrez vous habillez comme vous le désirez (par exemple, un décolleté plongeant pour votre époux), vous ne pourrez pas vous allongez dans le divan comme vous le désirez, vous devrez faire davantage de tâches ménagères, vous ne pourrez vous permettre de laisser la maison en désordre, etc. Le cocon que vous rechercherez dans les débuts de votre mariage sera quelque chose qui vous manquera. C’est comme si vous aviez un enfant dès le mariage, vous serez toujours dépendante de quelqu’un d’autre.
      Au lieu de cela, si c’est possible, je vous conseille de vivre dans votre chez vous. Vous pouvez très bien préférer un petit appartement, n’acheter que le strict nécessaire et faire des concessions au niveau du mariage. Bien sûr, je ne sais pas si votre futur époux a les moyens financiers pour vous permettre de vivre dans un appartement séparé.
      Il revient à vous de peser le pour et le contre. Qu’Allah vous vienne en aide.

    • Salam aleikoum,
      Pour répondre à la soeur Hayat, je te déconseille de vivre avec ta belle-mère. Belle-mère et belle-fille ont beau êtres des musulmanes croyantes, il y a bien d’autres éléments qui interviennent dans une telle relation: la différence de générations, et avec cela, la différence de priorités (ex: la belle-mère pourra percevoir la priorité comme faire parfaitement les tâches ménagères, quand la belle-fille pourra voir sa priorité dans la rechercher de la science sans pour autant avoir une maison sale) ; il y a aussi la différence d’éducation elle aussi souvent liée à la génération dans laquelle on a été élevée. Enfin il y a aussi chaytane qu’Allah le maudisse qui déteste voir des personnes réunies et fera tout pour créer des malentendus sans fondements, ou saura exacerber les croyances populaires mensongères, comme celle qui dit que quand l’homme se marie il oublie sa mère, ou que le belle-fille veut son mari pour elle toute seule.Avec la présence de ta tante cela pour être encore plus fort. Même pour ton mari crois-moi ça pourra parfois être très difficile, s’il te ramène un jour un gâteau à manger et oublie d’en ramener à sa mère alors elle se sentira délaissée, comme si en quelque sorte il est marié avec deux femmes. Ce sentiment pourra être plus pesant pour ta belle-mère une fois né votre premier enfant inchaAllah. Ma soeur je ne me base pas pour te dire ça sur des « on dit » mais sur de l’expérience pratique. Je te conseille de leur expliquer calmement que tu préfères ton propre foyer en réfléchissant auparavant aux raisons que tu invoqueras, mais surtout en leur faisant comprendre que c’est mieux ainsi pour que votre relation reste très chaleureuse. Je te conseille en revanche de prendre soin de ta belle-mère avec « ihssane », de manière attentionnée, sans te soucier si parfois elle te dit des choses un peu vexantes. Mais quand elle aura atteint un âge avancé ou vit seule, alors c’est une obligation de ne pas la délaisser et de trouver une solution afin de prendre soin d’elle de la meilleure manière, en pensant à tous ces milliers d’heures qu’elle a passées pour prendre soin de ton mari lorsqu’il était jeune, et aussi à la manière dont tu aimerais que tes enfants prennent soin de toi quand tu auras atteint la vieillesse inchaAllah. Mais bannissez à tout prix de vivre dans un même appartement avec cuisine, sanitaires, etc. en commun. Hafidakillah

      • Qu’Allah vous récompense pour vos réponses très complètes mes soeurs Minikkelebek et Oum Abdelhadi!

        Qu’Allah aide la soeur Hayat et toutes les autres.

  5. Salam alaykoum j’ai besoin d’aide car je suis perdu, je suis marier avec mon époux depuis 10 ans au debut tout aller bien avec ma belle mère ça a durée 3 ans puis lors de vacances en bled tout à basculé, je l’ai surprit me critiquer. Du coup retour très dure car j’ai tout dit à mon mari qui lui ne me croyez pas bref au final confrontation avec sa mère qui ni tout mais comme je suis venu jusque là confrontation mon mari n’a plus de doute sur moi… depuis le lien avec ma belle mère c briser. Depuis 7ans je supporte l’ignorent de ma belle mère quand nous allons la bas je suis un billet question mari pose et reprend en partant, je supporte c’est blabla derrière mon dos, je supporte les blabla qu’elle fait sur tout le monde même si je ne participe plus à c conversation, je supporte qu’une fois elle ai depuni mon fils en disant que qd elle est la c elle qui commande, je supporte qu’elle monte ses enfants les un contre les autres, je supporte que a tour de rôle c enfants soit des vilains car ils usent pas tout leur argent pour elle, je supporte qu’elle me sert la main qd mon mari regarde pas pour pas mé faire la bise, mais aujourd’hui elle est capable de ne pas me passerelle salam, mon mari reste passif me disant que j’ai qua aller voir pour m’expliquer avec elle mais elle est tellement méchante que je ne me risquerai pas car elle est capable de s’allonger après en crise en disant que j’ai était horrible avec elle même si c faut, elle ment bcp et remix bcp de chose. Aujourdhui j’en arrive a la détester moi même et ne supportant pas se sentiment j’en arrive a me poser la question si le divorce serais pas là solutions ( sachant que avec mon mari apart sa mère on aucun souci entre nous et je suis sur devoir tjs des sentiments pour lui) pour ne pas à avoir supporter plus c méchanceté et surtout à ne plus avoir se sentiments qui me ronge de plus en plus. Que dois je faire ?

    • Wa aleykoum selam ma soeur,

      Le divorce n’est pas une solution. Tu te rendras malheureuse, et ta belle-mère en sera heureuse, à ce que tu racontes.

      Si tu te remaries et que tu as encore le même genre de belle-mère, divorceras-tu encore une fois?

      Le couple est précieux ma soeur. Eloigne-toi d’elle au maximum. Minimise tes rencontres avec elle. Lorsque tu sais qu’elle sera présente quelque part, fait tout pour ne pas y aller. Elle peut très bien arler derrière ton dos, elle ne changera pas. Ton but doit être de protéger ton foyer. Ton époux ne pourra pas couper les ponts avec sa mère, c’est sa maman. Même si elle est la pire des mamans, elle est sa mère.

      Fais beaucoup d’invocations.

      Essaye de savoir pourquoi elle réagit comme cela avec toi. Peut-être que tu y trouveras des solutions si tu en connais les raisons.

      Pour l’instant: protège ton couple. ET ne pense surtout pas au divorce. Ton mari ne t’a rien fait… En plus, tu l’aimes. Et ton mari a l’air de te comprendre puisqu’il te dis de t’expliquer directement avec elle, donc il ne ‘protège’ pas sa maman à l’infini.

      Qu’Allah t’aide ma soeur!

  6. Salem alykum je voudrais juste dire que la belle mère a aucun droit sur la belle fille comme certain peut dire que c’est comme ta mère on est pas obliger de lui rendre visite? Et lui fair des cadeaux et tt moi ma belle mere et chrétienne et sa fait 13 ans que je suis avec mon mari j’ai 6 enfant ma belle mere c ma voisine j’ai essayer d’etre la pour elle tjr mm enceinte je l’aider jamais de merci j’ai tjr fait des cadeaux plaisir a manger tt je dit pas que je suis parfaite met elle ne ma jamais accepter ne se soucis jamais de mes enfants elle peut ne pas voir mes enfants pendant 3 mois car on se croise pas elle travail et moi j’ai ma vie elle les aperçois dehors a 3 pas de elle ne vient pas les voir il faut qu’ils sn nez a nez a elle pour quel leur parle je me suis tjr pris la tete avec ma belle mere pr sn comportement avec mes enfants mes enfants se fn hospitalier mm pas elle viens j’ete hospitaliser enceinte de 34 semaine il mn garder pr pas que j’accouche avant sa fille entre temp a accoucher ds le mm hopital que moi ma belle mere venait tt les jours voir sa fille avec mon autre belle soeur elle ne sn jamais venu me taper a la porte juste pr me dir ca va mm hypocritement en sachant que mm ma belle soeur et musulman le comportement ds tt sa ? Dc moi je m’enfou je fait ma vie et voila elle prend des nouvelle je lui en donne je la vois je lui dit bjr et puis stop car il on trop dit de chose et fait de chose que voila je ne veut pas trop rentrer ds les détaille car voila et ma belle soeur elle m’avait bien dit 1 fois quand on c disputer car j’avais dit a ma belle mere qu’elle fesait trop de preference avec les petit enfant a ma belle soeur et les miens elle ma dit ma belle soeur tu ne fait pas parti de la famille vous le prendrais comment !!! Et malgres tt sa je vais tjr moi ver eux et essaye tjr qu’il n y a pas de conflit mes comme je suis quelqu’un de direct quand y a 1 truc qui ne me plait pas je le dit et bin sa tjr fait des conflit hemdoulileh mn mari a jamais pris parti de eux hemdoulileh alors apres tt sa je pense que rendre visite et les cadeaux et tt c bn quand on fait des cadeaux tu les vois jamais on c mm pas ou il sn passer loll j’aurais aimer qu’elle me dise ce qu’elle on mes a chaque fois je leur dit venais on parle elle ne veule pas !!! Plus quesa je ne peu pas fair plus en plus elles me critiquent a des personne que je connaît et qui vienne tt me repeter dc c bon y a 1 bon dieu j’ai ma mere hemdoulileh baraka Allah oufik en tt cas pr tn arcticle incha Allah on sera de bonne belle mere car sa fait peur loll

    • Wa aleykoum selam wwa rahmatoullah ma soeur,

      Tu vis là une épreuve. Qu’Allah te facilite. Ca nous donne des leçons à nous toutes. Qu’Allah te permette de réussir cette épreuve et qu’Il rétablisse cette situation. Qu’Il ouvre les yeux de ta belle-m§re et la guide vers la plus belles des religions: l’Islam.

  7. Pingback: Conseils aux belles-mères | Oum Soumeyya

Laissez un commentaire, partagez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s